Histoire

Envoyer Imprimer PDF

Un peu d'histoire

 

Le souci du logement n'est pas quelque chose de nouveau dans notre milieu. Les plus âgéEs se souviendront du «miracle du curé Chamberland», ce prêtre ouvrier qui, pour aider ses paroissienNEs, a mis sur pied une coopérative d'habitation dans la paroisse Ste-Marguerite. Débuté en 1944, avec une vingtaine de coopérants ayant déposé chacun 30 $, ce projet qui s'est échelonné sur une période de 17 ans a permis la réalisation de 350 maisons entre l'Avenue des Coopérants (ancien boul. Normand) et la rue Père Daniel.


Le besoin d'un organisme consacré au logement s'est également fait sentir à Trois-Rivières en 1972, lors de la construction de l'autoroute 755 qui a déplacé près d'un millier de résidantEs des paroisses St-Sacrement et Ste-Marguerite. Le Comité d'action sociale Hertel (CASH) et la Société St-Jean-Baptiste ont lutté pour en faire changer le tracé... en vain. En 1997, le FRAPRU fait connaître son appui à voir se mettre sur pied un groupe de logement dans notre région et rencontre des organismes du milieu.


Des représentants de Centraide Mauricie, du MAC (Mouvement Action-Chômage), du ROM (Regroupement des organismes d'éducation populaire autonomes Mauricie), de l'ACEF (Association coopérative d'économie familiale Mauricie), du CANOS (Comité d'action des non-syndiquéEs), de Comsep (Centre d'organisation mauricien de services et d'éducation populaire), du CLSC Les Forges et du RPTR (Regroupement populaire de Trois-Rivières) forment un conseil d'administration provisoire et une charte d'organisme sans but lucratif est demandée. C'est ainsi que naît le Comité logement Trois-Rivières en début d'année 1997 et une permanente est engagée. Nous avons eu les moyens d'assumer un deuxième poste à partir de 2000.


Au fil des ans, nous avons établi notre action en intervenant régulièrement pour démontrer les besoins en logements sociaux. Nous soutenons également les locataires dans le secteur privé pour le respect de leurs droits. Ainsi, nos interventions sont passées de 69 en 1997-98 à 1000 en 2010-11. De 2001 à 2012, nous avons donné 200 ateliers dans différents milieux.


Nous couvrons le territoire de la Mauricie et même un peu plus. Nous encourageons la participation citoyenne aux actions du FRAPRU et du RCLALQ et nous utilisons les médias pour exprimer les besoins des personnes vivant en situation de pauvreté.


Nous sommes membres du FRAPRU (Front d'action populaire en réaménagement urbain) et du RCLALQ (Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec) au niveau national, ainsi que du ROM (Regroupement des organismes d'éducation populaire autonome de la Mauricie), de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie au niveau régional; nous sommes également membre de la CDC (Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières) et nous participons à la Démarche des premiers quartiers au niveau local.

 

.
Vous êtes ici: HISTOIRE